Maison de l'emploi de Paris

Agir ensemble pour l'emploi

Rencontre professionnelle : ergothérapeute en EHPAD et prévention des risques professionnels

Plateforme RH SAP

Ergothérapeute en EHPAD : un métier en manque d'attractivité

L’ergothérapeute en gériatrie a pour objectif de prévenir la dépendance des personnes âgées, au domicile ou en institution. Il a toute sa place en EHPAD pour travailler le projet de vie personnalisé du résident au sein de l’équipe de soins.

Pour autant, des EHPAD peinent parfois à recruter des ergothérapeutes tandis que des ergothérapeutes diplômés ne souhaitent pas aller travailler en EHPAD.  

Les enjeux du manque d'attractivité de ce métier sont divers :

- les EHPAD connaissent mal le métier d'ergothérapeute (les offres d’emploi en EHPAD sont intitulées « Recherche ergothérapeute ou psychomotricien » alors que ce sont deux métiers différents, les fiches de poste d’ergothérapeute sont génériques)

- les jeunes ergothérapeutes diplômés peinent à se représenter l'exercice de leur métier de "prévention de la dépendance" pour des personnes résidant jusqu'à la fin de leur vie, en établissement d'hébergement pour "personnes âgées dépendantes", les ergothérapeutes plus expérimentés estiment que les postes proposés sont à temps trop partiel et que le niveau de rémunération est faible. 

- les ergothérapeutes en stage sont déçus quand les tâches confiées ne font pas partie de leur cœur de métier (glissement de tâches) ou sont répétitives. A contrario, quand le stage se déroule bien, leur représentation du travail auprès de personnes âgées, change.

Par ailleurs, les EHPAD connaissent le plus souvent, un nombre d’arrêts de travail important chez les salariés travaillant au chevet car les conditions d’exercice du métier sont difficiles physiquement et psychiquement tandis que la finalité de l’intervention de l’ergothérapeute - ne pas faire à la place de la personne âgée pour maintenir son autonomie donc respecter son rythme - peut entrer en tension avec les normes de travail au sein des EHPAD où « Les soignants travaillent montre en main. »

Une hypothèse pour agir : l'ergothérapeute, un professionnel au carrefour du maintien de l'autonomie et de la prévention des risques professionnels    

Pour agir sur l'attractivité du métier auprès des directeurs d'EHPAD, nous avons émis l'hypothèse suivante : si les ergothérapeutes développent des compétences en prévention des risques professionnels, cela leur permettra d’agir à la fois sur la prévention de la dépendance des résidents et sur l’amélioration des conditions de travail des personnels. 

- Ils deviendront un atout pour l’EHPAD

- Ils pourront occuper une place stratégique au sein de l’EHPAD

- Ils pourront promouvoir leur métier en valorisant ces compétences auprès des directions lors des recrutements

Une rencontre professionnelle très partenariale  

Nous avons donc convié directions, responsables RH d'EHPAD et ergothérapeutes à une rencontre professionnelle intitulée : ergothérapeute en EHPAD : un professionnel au carrefour du maintien de l'autonomie et de la prévention des risques professionnels, pour 

- Faire mieux connaître le métier d'ergothérapeute

​- Informer que les ergothérapeutes peuvent désormais être formés à la prévention des risques professionnels dans le secteur sanitaire et social

- Valoriser cet apport de compétences à travers deux illustrations de collaboration entre directeur et ergothérapeute en EHPAD 

    Le 29 mars 2018, le pôle mutations économiques d'EPEC a animé cette rencontre professionnelle où sont intervenus la cheffe du Service de relation auprès des organismes de formation sanitaires et sociales du Conseil régional d'Île-de-France, une ergothérapeute formatrice à l'Institut de formation en ergothérapie de l'Université de Paris Est Créteil, une ergothérapeute de l’Association française des ergothérapeutes en gériatrie (AFEG), la responsable du service de formation continue de l’Association nationale française des ergothérapeutes (ANFE), un contrôleur de sécurité de la CRAMIF, la directrice et l'ergothérapeute de l'EHPAD Alquier-Debrousse (75) et l'ergothérapeute de l'EHPAD Pierre Comby (77).

 Retrouvez ci-dessous le support d'animation de la rencontre :