Maison de l'emploi de Paris

Agir ensemble pour l'emploi

La Plateforme des Régularisés, dite des « 3GIP »

MEP

Créée à l’initiative de la Préfecture de Paris en 2008, la Plateforme des régularisés, dite des 3GIP (Maison de l’emploi de Paris, Samusocial de Paris, Habitat et Interventions Sociales) est un dispositif de coordination emploi/logement piloté par la Maison de l’emploi de Paris.

Cette plateforme a pour objectif d’accélérer l’accès au logement par l’emploi durable pour des personnes récemment régularisées ou réfugiées, hébergées en structures d’urgences (hôtels, cada).

Ce dispositif répond à deux enjeux :

Enjeu économique et social

  • Réduire la dépense publique consacrée à l’hébergement hôtelier d’urgence en permettant à ces ménages d’accéder à un logement de droit commun via l’accès à l’emploi durable
  • Améliorer la fluidité entre le système de l’urgence et celui du droit commun.

Enjeu de coordination

  • Mettre en œuvre de façon « horizontale » une politique publique territoriale innovante sur le triple champ du social, de l’emploi et du logement par l’action coordonnée des partenaires.

En raison de la disparité des lieux géographiques d’hébergement et de relogement, de suivi social et sanitaire, d’emploi, de scolarisation et de modes de garde à l’entrée tout comme à la sortie du dispositif, l’aire d’intervention de ce dispositif se déploie à l’échelle francilienne.

Ont pu intégrer ce dispositif les personnes logées en hébergement d’urgence, en possession d’au moins un titre de séjour valable un an avec autorisation de travail, et engagées dans une dynamique d’insertion.

Au terme de 5 années de mise en œuvre, 45% des ménages ont réussi à accéder à un emploi et à un logement durables. Par ailleurs, sur l’ensemble des ménages, 73,6% ont été relogés (tous types de logement confondus), 67% des adultes ont accédé à l’emploi et 82% d’entre eux à l’emploi durable.

Ayant obtenu un statut administratif légal, les personnes régularisées ou réfugiées désirent plus que tout sortir de la précarité, trouver enfin leur place dans la société et y participer de manière active. Leur motivation est bien présente mais peut se montrer parfois chancelante. Ce sont, avant toute chose, les rêves et l’espoir d’une vie meilleure qui actionnent leur créativité et qui se révèlent un moteur puissant à leur insertion.

Ce dispositif de coordination emploi logement accompagne chaque personne régularisée dans toute sa singularité et dans la construction d’un parcours individualisé. Il travaille conjointement les dimensions du social, de l’emploi et du logement et assure un suivi global des familles indépendamment de la variation de leur situation et sans limite de durée.

Grâce au travail de maillage et de coordination, il garantit la continuité, la sécurité et la cohérence des parcours des personnes, quelles que soient les ruptures auxquelles elles ont à faire face tout au long de leur chemin vers l’autonomie. Fonctionner par pallier permet aussi de faciliter les projections dans la vie future, la reconstruction et la reprise de confiance, et peut ainsi les aider à trouver peu à peu le chez soi tant convoité. Aider à l’appropriation de la langue et des codes culturels, apporter un appui psychologique aux plus fragilisés sont également indispensables à une insertion durable. Enfin, mettre à disposition, grâce à chacun des partenaires, les compétences et les outils nécessaires à une bonne insertion afin que ces familles régularisées puissent devenir actrices de leur propre vie est un atout incontournable à la réussite des parcours de chacune.

Ce dispositif fonde la réussite de l’insertion sur la qualité de l’accompagnement ; mais plus encore, sur la qualité des accompagnements réalisés par chaque partenaire, spécialiste sur son champ d’intervention et principalement sur la coordination dans le temps des interventions de chacun des partenaires et leur articulation au service d’un objectif commun à la personne et aux professionnels, l’accès au logement par l’accès à l’emploi. La clé en est la diffusion et le partage de l’information entre professionnels de champs différents et la prise en compte permanente par tous de l’objectif du logement pérenne : C’est l’objet même de la fonction de coordination assurée par la MEP.

Cette action partenariale a permis à de nombreux ménages qui étaient dans des situations sociales complexes de sortir de l’urgence et de la précarité en accédant au logement et à l’emploi durables. L’amélioration de la qualité de vie de ces publics a engendré des bénéfices secondaires importants tels qu’un meilleur apprentissage scolaire des enfants, une meilleure estime de soi, une diminution de l’anxiété, une baisse des recours aux services de santé ou aux services sociaux, etc.

Compte-tenu des plus-values certaines que présente ce dispositif, nous espérons donc qu’il trouvera ainsi les voies d’un essaimage à plus grande échelle.

En savoir plus…

Vous trouverez en téléchargement une synthèse présentant les principaux résultats, un document de bilan et d’analyse de cette action et des pratiques professionnelles développées, ainsi qu’un document illustrant des parcours d’insertion réalisés dans le cadre de ce dispositif.